Gondal et Junagadh

 
Visiter Gondal Visiter Junagadh Se loger à Gondal

 

Visiter Gondal

Vue du Naulakha Palace, Gondal C'est par une bonne et roulante Nationale que l'on rejoint Gondal depuis Ahmedabad. La traversée de la plaine où de vastes espaces cultivés de coton et céréales alternent avec des étendues arides d'arbustes rachitiques, mène, en 260 km, à cette bourgade de moyenne importance qui eut un rayonnement certain au début du 20ème siècle, sous le règne du Maharaja Shri Bhagvat Singh.

Cependant, le curieux Naulakha Palace, construit au 17ème siècle, marque déjà, par ses décors architecturaux d'un style quelque peu rococo, le goût des seigneurs Rajput d'alors pour un modernisme inspiré de la lointaine Europe.

Si les extérieurs de ce palais ne manquent pas d'allure, on sera en revanche un peu déçu par les différentes salles visitées. L'une contient une collection de curieux objets en or et en argent, l'autre est la grande salle des audiences royales (Durbar Hall), avec son trône et ses rangées de chaises dorées au velours bleu élimé. Belle vue sur la rivière Gondali et ses lavandières.

L'Orchard Palace, Gondal En ville, le petit temple de Bhuvaneshvari ne manque pas de cachet. Une belle statue de marbre de la déesse réside dans le sanctuaire, accompagnée d'un lion rugissant. A ses côtés, on notera à droite un beau Ganesh de marbre peint, et à gauche un Shiva assis, reconnaissable par le serpent qu'il porte autour du cou.

Tout près de là, un atelier de préparation de médicaments ayur-védiques permet de se faire expliquer leur fabrication artisanale. Tous les remèdes sont surtout à base de plantes venant des régions forestières, mais aussi de métaux à doses infinitésimales. L'organisation "industrielle" de cet atelier est typique d'une époque de plus en plus révolue de l'Inde : locaux vétustes et crasseux, nombreux employés, production parcellisée, outillage mécanisé sommaire mais néanmoins suffisamment efficace... Des ouvrier touillent dans d'immenses marmites de bizarres mixtures. Dans une courette, deux jeunes gens, assis dans la poussière à même le sol, mettent à la main du sirop en bouteille. A voir absolument.

Au Palais Huzoor, reconverti en hôtel de caractère sous le nom de Orchard Palace, on ira admirer la superbe collection de voitures anciennes (des années 20 à 60) du Maharaja. Superbe Mercedes 300 SL rouge ! Mythique !

Voir d'autres photos de Gondal.

Visiter Junagadh

Mausolée ancien des Nababs, Junagadh A Junagadh (65 km de Gondal), on ira en premier rendre visite aux très originaux mausolées des nababs (souverains musulmans) qui régnèrent sur cette région du Saurashtra (nom de la partie sud du Gujarat). Cette nécropole (maqbara) date de la fin du 19ème siècle. Il s'agit en fait de deux monuments à l'architecture étonnante, hérissés de coupoles et pinacles, de surcharges sculpturales tarabiscotées.

Le premier, construit en 1878 par le 6ème Nabab, Mahabat Khanji II est le tombeau des VIème à VIIIème Nababs. Le deuxième, très curieusement encadré de deux minarets hélicoïdaux, est dénommé le Bahauddin Maqbara et fut construit par le Vizir E.Azam en 1891-1896. Il recèle le tombeau de Sheikh Bahauddin.

Vue sur le Mont Girnar depuis la citadelle Uparkot, Junagadh Un coup d'oeil à la grande mosquée voisine et l'on prend ensuite la route qui monte jusqu'au fort ancien, la citadelle Uparkot, d'où l'on domine la ville. On franchit deux portes monumentales étroites en chicane (une énorme statue, d'au moins trois mètres de haut, peinte en vermillon, du dieu Ganesh a été installée là dans une grande niche entre ces deux portes) et on grimpe en voiture la rampe d'accès pavée jusqu'en haut de la colline. Point de vue sur la ville, mais surtout au loin, on aperçoit la silhouette du mont Girnar (1117 m), importante montagne sacrée des Jains, dont l'ascension est plus rude que celle de Palitana.

Un gros canon de cinq mètres de long, datant de 1531, attire l'attention. Cinquante mètres plus loin, se dressent les ruines de la grande mosquée du 15ème siècle, où il n'y a pas grand chose à voir. Un peu plus loin encore, se trouvent des grottes bouddhiques du début de notre ère. Elles s'étagent sur deux niveaux profondément enterrés. Des colonnes cannelées soutiennent les plafonds. Des chaitya (fausses fenêtres de forme arrondie) contiennent des petits personnages sculptés dans la roche. L'ensemble est très dégradé.

Voir d'autres photos de Junagadh.

Se loger

On se logera évidemment à l'Orchard Palace de Gondal. Accueil personnalisé, très vieille province. Une étape hors du temps. Personnel charmant.

 

Haut de page Autre région du Gujarat
Cliquez ici
Page d'accueil
(home page)