Omkareshvar

 

Vue générale d'Omkareshvar Illustre pèlerinage sur les rives de la rivière sacrée Narmada, Omkareshvar abrite l'un des douze Jyotir Lingam (Lingam de Lumière) de l'Inde. Les Lingam sont des pierres de forme ovoïde qui symbolisent le Pouvoir Créateur du dieu Shiva. Ils représentent, ils sont le dieu Shiva sous sa forme la plus souvent vénérée en Inde et on les trouve dans tous les temples dédiés à ce dieu. Les Lingams de Lumière rappellent la célèbre légende dans laquelle, au terme d'une dispute entre les dieux Brahmâ (Créateur du Monde Manifesté) et Vishnu (Celui qui Maintient le Monde et le Préserve de la destruction) qui débattent pour déterminer lequel des deux est le plus grand, Shiva émerge d'une immense colonne de Lumière sous sa forme de Lingôdbhavamûrti. Brahmâ et Vishnu reconnaissent alors sa primauté et lui rendent grâce.

Les Jyotir Lingam sont reconnus pour être Swayambhu, c'est à dire autogénérés, créés d'Eux-Mêmes, par opposition à la plupart des Lingam des temples que l'on reconnaît pour avoir été façonnés de main d'homme puis consacrés par des prêtres selon des rites compliqués et précis afin que la Divinité y réside.

C'est donc dire que les Jyotir Lingam sont immensément vénérés et que d'énormes foules se pressent là où ils se trouvent. On notera que dans cette même région de l'ouest du Madhya Pradesh, un autre Jyotir Lingam est visible à Ujjain au temple de Mahakaleshvar.

Le parking où s'arrêtent les véhicules est assez loin du temple principal, un peu moins d'un km. La voie est bordée de part et d'autre d'échoppes diverses vendant pour la plupart des articles religieux ou de l'alimentation. On traverse la rivière Narmada sur un haut pont suspendu piétonnier, où se tiennent des hordes d'éclopés qui réclament la charité. Autrefois, la traversée de la rivière se faisait par des barques. En effet, le temple se trouve sur une île formant colline au milieu du fleuve.

Vendeur de beignets dans le bazar, Omkareshvar Après le pont, on traverse par des ruelles étroites un bazar animé, grimpant progressivement vers le temple, au milieu de la foule. Peu avant le temple, on remarquera sur la gauche, dans une pièce ouverte sur la rue mais protégée par des grilles, un sanctuaire où est vénérée une grande statue entièrement peinte en vermillon, à l'exception d'yeux ronds, blancs à pupille noire. On croit reconnaître un Ganesh debout à quatre têtes.

Vendeur de poudres de couleurs dans la rue, Omkareshvar On arrive un peu plus loin devant le temple de Shri Omkareshvar Mahadev, dédié, nous l'avons vu, à Shiva. Grimpant une raide volée de marches, on aboutit dans un mandapa (hall à colonnes) ouvert. Le temple n'est pas très grand. Pour accéder dans le sanctuaire proprement dit, qui s'ouvre directement dans ce mandapa, on fait la queue. Le sanctuaire est en effet, comme toujours, très petit et sans ornementations. La foule compacte s'y presse, tournant dans le sens des aiguilles d'une montre pour apercevoir le Jyotir Lingam. On sort (ou plutôt on se fait éjecter) de là, suant et ahuri...

C'est alors que l'on court le risque d'être pris en charge par un des ces prêtres qui vous font asseoir et vous administrent une courte pûjâ (rituel) de bénédiction, au terme de laquelle ils vous réclament 500 Rs sans sourciller. Inutile de dire que c'est beaucoup trop... Enfin, il est bon de vivre des expériences !!

Les autres lieux intéressants d'Omkareshvar sont le temple de Siddhanath et un grand Nandi à l'ouest de la colline.

Se loger à Omkareshvar

Il n'est guère utile de rester pour la nuit à Omkareshvar. On a meilleur compte de poursuivre sa route jusqu'à Indore

 

Autre région du Madhya Pradesh
Cliquez ici
Page d'accueil
(home page)
Haut de page