Buddhanilkantha

 

Le dieu Vishnu Narâyâna profondément endormi sur les Eaux Primordiales Détails de Vishnu Narâyâna à Balaju Selon la légende, au commencement des temps, alors que les Mondes de la Manifestation étaient encore en devenir, le dieu Vishnu était endormi sur les Eaux primordiales. Cet aspect du grand dieu est désigné sous le nom de Narâyâna. Il reposait sur le serpent d'Eternité, Ananta, qui veillait sur Lui.

Cette belle légende est illustrée à Buddhanilkantha par une fabuleuse sculpture de pierre, l'une des plus parfaites et des plus anciennes du Népal, puisqu'on la pense du 7 ème ou 8 ème siècle. Vishnu-Narâyâna repose profondément endormi sur le serpent aux multiples circonvolutions et les têtes du Naga sont dressées pour protéger le dieu. La statue, de quelque cinq mètres de longueur, est située au milieu d'un petit bassin en eau, lui-même entouré d'une inesthétique et solide barrière de ciment (autrefois, c'étaient des barreaux de fer certes ausi vilains mais moins épais).

Il est désormais interdit aux visiteurs non-hindous (ainsi qu'aux hindous de basse caste) de voir la statue autrement qu'à travers la barrière, ce qui la rend encore moins facile à admirer et photographier. On se consolera de deux manières : la première, intellectuelle, sera de se rappeler que le Roi du Népal lui-même n'a pas le droit de voir cette statue. En effet, selon la légende, il en mourrait immanquablement car il serait lui-même une incarnation du dieu Vishnu.

Autre vue de Vishnu Narâyâna à Balaju Vishnu Narâyâna à Balaju La seconde manière de se consoler, plus efficace, est de se rendre dans la banlieue nord de Kathmandu, dans le Parc public de Balaju (entrée 5 NRs, photos 5 NRs en 2002). Là heureuse surprise, libre d'accès, se trouve une autre statue de Vishnu Narâyâna, aussi belle, peut-être un peu moins grande que celle de Buddhanilkantha, mais aussi ancienne car, selon les spécialistes, plusieurs exemplaires en auraient été réalisés dans ces époques anciennes.

La déesse Shitala Le parc public de Balaju Le parc est agréable et bien entretenu. A côté du Vishnu couché, se dresse un petit temple consacré à la déesse Shitala (qui protège de la variole). Devant le temple, sont dressées quelques stèles, dont un Ganesh. Un peu plus loin, un peu en contrebas, le jardin se poursuit. On y remarquera surtout une série de 22 makara- fontaines.

 

Page d'accueil
(home page)
Autre ville du Népal
Cliquez ici
Haut de page