Jabalpur et région

 

Vers photos/To pictures Jabalpur
Visiter Jabalpur Se loger Parcs Nationaux
Environs de Jabalpur Marble Rocks Bheraghat Madan Mahal

Visiter Jabalpur

Les falaises et la Narmada aux Marble Rocks La ville de Jabalpur, située dans le centre-est du Madhya Pradesh, est une métropole régionale importante, dépassant le million d'habitants. Elle n'offre au visiteur qu'un intérêt fort restreint. Cependant, on pourra consacrer un moment à visiter le Rani Durgavati Museum (entrée 30 Rs, photos 20 Rs). Pour un petit musée provincial, la qualité des pièces exposées est une bonne surprise.

Si l'on trouve quelqu'un de débrouillard, on dénichera, dans la banlieue ouest de la ville, le petit sanctuaire de Mala Devi, qui abrite une magnifique déesse du 12ème siècle, d'une grâce exceptionnelle.

On se rend plus généralement à Jabalpur pour visiter soit les chutes de Marble Rocks, sur le fleuve Narmada, une vingtaine de kilomètres de Jabalpur, l'un des très beaux sites naturels de l'Inde, soit les Parcs Naturels de Kanha ou de Bandhavgarh, à une journée de route.

Autres photos de Jabalpur et environs / Other pictures.

Les environs de Jabalpur

Marble Rocks

Pèlerins sur les rives de la Narmada Chutes de la NarmadaLe fleuve Narmada, l'un des grands fleuves de l'Inde, est considéré comme sacré. Un pèlerinage connu consiste à suivre, évidemment à pied, l'une des rives, de la source (Est du Madhya Pradesh) jusqu'à l'embouchure (Gujarat), puis de revenir sur ses pas, par l'autre rive... Il n'est donc pas étonnant que dans certains sites remarquables (Mahesvar, Omkareshvar et justement Marble Rocks), l'on rencontre un flot continu de visiteurs : saddhus (moines itinérants) à la robe orange, jeunes mariés en voyage de noces, touristes du pays, mais rarement des étrangers.

Le site comporte deux points principaux de visite :

 En amont, la Narmada bouillonne de puissants rapides, avant de s'engouffrer dans une passe étroite aboutissant en une cascade mugissante (les Dhuanda Falls, ou cascades de la fumée). Là, le débit du fleuve se rassemble dans une chute pas très haute, une douzaine de mètres, mais, hors la période de mousson, les eaux d'un vert magnifique s'élancent dans un tourbillon impressionnant. Du point de vue des chutes, on jouit d'un beau paysage sur le cours aval paisible, entre les hautes falaises de marble blanc.

 En aval, à environ un kilomètre, un embarcadère permet de faire sur le fleuve, enserré dans une gorge entre ces hautes falaises de marbre blanc, une extraordinaire promenade en bateau (location 225 Rs pour 3/4 d'heures, quel que soit le nombre de personnes, maximum 15). Chapeau utile.

Artisan taillant la pierrePrès des chutes, comme sur le chemin menant à l'embarcadère, de nombreuses échoppes d'artisans vendent des petits objets soi-disant en marbre, en réalité en pierre de savon (soapstone), beaucoup plus facile à fabriquer.

Bheraghat

Tarakî, une redoutable YoginîA mi-chemin entre le site amont et le site aval sur les rives de la Narmada, au lieu-dit Bheraghat (ou Bhedaghat), en haut d'une éminence que l'on gravit par un raide escalier de 108 marches, se trouve un temple des Yogini (Chaunsat Yoginî), daté du 10 ème siècle. C'est un temple de plein air. Une galerie circulaire abrite les statues des Yoginî , figures féminines terrifiantes, assistantes de la déesse Durgâ . De nombreuses statues ont été mutilées au fil des siècles, en particulier lors d'une expédition militaire de l'empereur Moghol Akbar , en 1564. Malgré des dégats irréparables, les déesses gardent leur allure farouche et leur pouvoir d'évocation.

Au centre de l'enclos, se dresse un petit temple de facture plus tardive, du 13ème siècle, le temple de Gauri Shankara. Dans son sanctuaire, se trouve une intéressante représentation de Uma Maheshvara, c'est à dire le dieu Shiva accompagné de son épouse Pârvatî , assis tous deux sur le taureau Nandi , l'animal-véhicule de Shiva. A leur droite se tient un Ganesh , à leur gauche le dieu Sûrya . Devant l'entrée du temple, on remarque une belle et grosse cloche ancienne sans battant, sur un portique. Nandi et un Lingam sont placés à côté.

Si l'on prend le temps de détailler les déesses Yogini de la galerie circulaire, on constatera qu'elles sont au nombre de 81, et non 64 comme on le dit communément, et comme on le lit dans les guides.

Madan Mahal

Vue de Jabalpur depuis le Madan MahalEn revenant de Marble Rocks sur Jabalpur, on traverse à proximité de la ville, une zone de collines rocheuses. Quittant la route principale sur la droite, on atteindra peu après une énorme masse rocheuse où fut édifiée au 12 ème siècle une forteresse, le Madan Mahal, d'où l'on a des vues remarquables sur les environs.

 

Les Parcs Nationaux

De Jabalpur, on accède à deux des plus intéressants Parcs Nationaux de l'Inde :

Sarvato Mukhi, une des 64 Yoginî  Le Bhandavgarh National Park, situé à 200 km au nord-est
 Le Kanha National Park, situé à 160 km au sud-est.

Ces deux parcs sont réputés pour leurs populations de tigres.

Les routes de la région sont dans l'ensemble difficiles à très difficiles. Il faut donc prévoir suffisamment de temps pour les déplacements. Le séjour dans l'un ou l'autre des Parcs Nationaux requiert deux nuits sur place, soit un jour complet de visite.

Se loger

Les ressources hôtelières de Jabalpur sont limitées. On pourra choisir l'hôtel Kalchuri du Madhya Pradesh Tourism Department (restaurant correct), non loin de la gare, ou bien l'hôtel Jackson, sans s'attendre, dans les deux cas, à des prestations de grande qualité.

A Marble Rocks, au dessus de l'embarcadère, dans le village, on accède à un Tourist Bungalow (Motel Marble Rocks) qui offre, outre un cadre agréable et une belle vue, la possibilité d'une boisson fraîche ou d'un repas. Quatre chambres rustiques (450 Rs), très demandées tout au long de l'année.

 

Autre région du Madhya Pradesh
Cliquez ici
Page d'accueil
(home page)
Haut de page