Mont Abu

 

Temples de Dilwara Achalgarh
Mont Abu Sirohi

 

Visiter le Mont Abu est une belle expérience. Bien sûr, c'est assez loin; ne croyez pas les gens qui disent que c'est près d'Udaipur. Ne croyez pas la carte routière qui semble valider cette impression. La route de Dungarpur (au sud d'Udaipur) à Mont Abu est étroite, médiocre, lente et elle se faufile pendant des heures entre les collines. Organisez plutôt votre voyage pour aller de Jodhpur à Mont Abu, puis allez à Udaipur, via Ranakpur (ou l'inverse). Vous optimiserez les inévitables kilomètres.

Depuis Abu Road, sur la route nationale, dans la plaine, on escalade, par une magnifique route en lacets, la chaîne des Aravalli sur une vingtaine de kilomètres. Mont Abu est en haut.

Le paysage est étonnant à cette altitude de 1200 mètres. La petite cité, également, est atypique et tout à fait agréable. On vient ici surtout pour visiter les illustrissimes temples jains. Mais vous allez voir que ce n'est pas tout.

Les temples Jains de Dilwara

Tout d'abord, le complexe des temples jains, dénommé le Dilwara. C'est fabuleux.

Ces temples, édifiés entre le 11ème et le 13ème siècle, ne brillent pas par leur singularité, quand on ne les voit que de l'extérieur. En revanche, passé le porche d'entrée, c'est l'éblouissement. Tout est en marbre blanc, finement ciselé. Quand on songe à tous ces matériaux nobles, d'une blancheur immaculée, presque irréelle, apportés de fort loin (Mont Arasoori, près d'Ambaji, à 23 km d'Abu Road), en pleine montagne, hors sentiers, on est assez sidéré.

Ce groupe de temples est composé de cinq entités et chacune d'elles est dédiée à un Tirthankara particulier :

 Le temple de Shri Adinath, ou temple de Vimala Vasahi, est le plus fameux. Construit à partir de 1031 par Vimal Shah, ministre de la dynastie Solanka, c'est le plus ancien de tous. Consacré à Shri Adinath, le premier Tirthankara Jain, le temple est magnifiquement décoré de marbre blanc finement sculpté. Il est situé au centre d'une cour dont la périphérie est constituée de 57 niches contenant chacune une statue de Tirthankara (Prophète Jain). Des porches courts qui précèdent chaque niche ont de beaux plafonds de marbre sculpté représentant des fleurs, des animaux, des déités, etc. Le mandapa du sanctuaire repose sur huit piliers de marbre délicatement ornés de déesses, de figures féminines tentatrices aux beaux seins, et la coupole que ces piliers soutiennent est formée de onze anneaux concentriques eux aussi décorés de danseurs, musiciens, oiseaux, fleurs de lotus.... Au sommet de cette coupole s'épanouit une énorme fleur de lotus d'une finesse extraordinaire. Les piliers du mandapa sont reliées entre eux par des guirlandes de pierres ajourées. L'ensemble laisse pantois. Chaque détail que l'on regarde ensuite avec plus d'attention émerveille tant est parfaite l'exécution des moindres dessins.

 Le temple de Shri Neminathji (le 22 ème Tirthankara -il y en a 24 au total-) ou temple de Luna Vasahi, est également remarquable. Construit en 1230 par deux frères du nom de Tejpal et Vastupal, il fut dédié à Shri Nemi Nathji. Une salle de ce temple, le Rag Mandapa, présente trois cent soixante petites statues de marbre blanc. Mais celle de Shri Ji Neminath est faite de marbre noir et ses yeux d'émail brillent dans la pénombre, au fond du sanctuaire. Les beaux piliers de ce temple ont été financés par le Maharana Kumbha du Mewar. On remarquera, entre autres, la merveille insurpassable que constitue l'énorme fleur de lotus au sommet de la coupole centrale du mandapa.

 Le temple de Shri Mahavîr ( Tirthankara Jain) a été construit en 1582 et consacré au Seigneur Mahavîr, le 24ème Tirthankara Jain. Il est relativement plus petit que les autres.

 Le temple de Shri Parshvanath ( Tirthankara Jain) ou temple de Khartar Vasahi, a été construit par le clan Mandika entre 1458 et 1459; il possède le plus grand sanctuaire et quatre grands mandapa.

 Le temple de Shri Rishabdaoji ou temple de Peethalhar, est connu sous ce deuxième nom parce qu'une statue imposante en alliage de laiton à cinq métaux (pittal = laiton) y figure Shri Rishabdev (Adinath). Cette statue pèse quelque quatre tonnes... On doit la construction de ce temple à Shah Bhima, un ministre de la dynastie du Gujarat.

Que l'on veuille ou non approfondir les différences architecturales entre ces divers temples, on ne peut qu'être saisi devant tant de splendeur. Piliers entièrement et finement gravés de gracieuses danseuses célestes et autres personnages, guirlandes de pierre ajourée, coupoles ornées de fleurs de marbre d'une finesse incroyable : dire que l'on reste stupéfait semble un peu mièvre et en tout cas banal.

Et dans les sanctuaires centraux, comme dans les galeries périphériques, veillent des centaines de statues hiératiques aux yeux d'émail noir, particulièrement expressives. Ce sont les Tirthankara ( Prophète jain), les Prophètes très vénérés de la religion Jaine Religion mystique).

Les temples Jains sont ouverts aux touristes de 12 heure à 15 heures. Un préposé confisque les appareils photos à l'entrée et les dépose dans une consigne sure. Pas question de passer avec. Quitte à ce que des tenanciers d'échoppes vous attirent à la sortie pour vous vendre des photos de qualité tout à fait correcte... Ne portez pas non plus d'objets en cuir (apparents en tout cas).

Série de photos des temples de Dilwara

Temple d'Achaleshvar Mahadev

L'ensemble des temples du Dilwara ne constitue pas la seule visite valable à Mont Abu.

On se rendra à Achalgarh, à une dizaine de kilomètres par une petite route de montagne. Là, dans un beau cadre de montagnes verdoyantes, se trouve le petit temple hindou d'Achaleshvar Mahadev, datant du 9ème siècle. Un prêtre se fera un plaisir de vous montrer l'empreinte du gros orteil du dieu Shiva ( Dieu des Transformations): il obstrue opportunément les mondes inférieurs, évidemment souterrains. De cet endroit émane une atmosphère particulière. On y admire aussi des statues en quartz de Chamunda ( Forme de Durga)et de Shiva Bhairav ( Forme de Shiva)

Série de photos d'Achalgarh

Mont Abu : Lac Nakki et Sunset Point

Etant revenu à Mont Abu, vous pouvez vous délasser en faisant du pédalo sur le lac Nakki. Et si c'est l'heure, ne manquez pas de vous rendre au Sunset Point. C'est un lieu superbe qui domine la plaine du Gujarat de près de mille mètres à pic. Le spectacle du soleil se couchant est très prisé des touristes indiens. Joignez vous à eux, sans craindre l'inévitable embouteillage de retour vers Mont Abu par la petite route en corniche.

Série de photos de Mont Abu

Sirohi

Distant d'une trentaine de kilomètre au nord de Mont Abu, dans la plaine, Sirohi s'enorgueillit de vestiges de temples jains anciens. Un temple plus récent, dédié à Mahavir, le 24ème Tirthankara, se dresse sur le bord de la route et sert de point de passage aux pèlerins Jains qui, de Ranakpur, se rendent à Mont Abu, puis au Gujarat, à Palitana.

Série de photos de Sirohi

 

Haut de page Page d'accueil
(home page)
Autre région du Rajasthan
Cliquez ici