A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Kailash (ou Kailasha) : montagne du sud du Tibet. Selon la légende, c'est un endroit mythique, résidence des dieux, et plus spécialement de Shiva et Pârvatî, les parents de Ganesh. Le mont Kailash est, pour cette raison, considéré comme le centre de l'univers. La circumambulation autour du Mont Kailash est un rude pèlerinage qui demande plusieurs semaines aux fidèles qui l'entreprennent

Kalamkari : tenture murale de tissu du sud de l'Andhra Pradesh (Shri Kalahasti) dans les dominantes bleues et jaunes représentant des motifs religieux. La confection des kalamkari est le fait de rares artisans spécialisés. La technique est longue et requiert des colorants végétaux particuliers (curcuma, écorce de grenade, etc.)

Kalasha : Vase sacré utilisé dans les rites. Il est censé contenir du nectar d'immortalité (Amrita); kamandalu est un synonyme

Kâlî : littéralement "la Noire". Cette déesse est la forme terrible de la Shakti de Shiva; elle représente aussi le pouvoir (shakti) destructeur du Temps (Kâla). Ses images sont terrifiantes, destinées à frapper les esprits : debout, de couleur noire, elle tire une sanguinolente et énorme langue. Son cou s'orne d'une guirlande de crânes fraîchement coupés. Elle brandit farouchement des armes menaçantes et danse sur un corps inanimé

Kâlinga : Nom de l'Orissa dans les temps anciens, dont la capitale était Dantapura (Bhubaneshvar de nos jours). Ce royaume fut attaqué et vaincu par le roi Ashoka en 261 avant notre ère.

Kâliya : roi des Nâga de la rivière Yamunâ, Kâliya était un colossal serpent à quatre têtes. Krishna, dans son enfance, lui livra bataille et parvint à le vaincre. C'est pourquoi on représente Krishna dansant sur le corps du serpent Kâliya avant que celui-ci aille s'enfuir au fond de l'océan

Kalki : nom du dernier Avatara de Vishnu qui viendra à la fin du Kali Yuga; il est représenté sous la forme d'un homme chevauchant un grand cheval blanc; quelquefois, c'est un homme à tête de cheval

Kalpa : journée de Brahmâ, environ 4.3 milliards d'années

Kâma : dieu du désir, de l'amour charnel. Son épouse est Ratî. Ses représentations, peu fréquentes, le montrent comme un jeune homme tenant un arc fait d'une tige de canne à sucre et lançant des flèches de fleurs

Kamandalu: pot à eau des sannyasin (moines ayant renoncé à toute attache)

Kângrâ : Ancien Etat Râjput du nord-ouest de l'Inde, dans l'actuel Himachal Pradesh. Bien que beaucoup plus ancien, il devint célèbre seulement à partir du 18ème siècle grâce à une école de miniatures, l'école Pahâri qui, entre autres caractéristiques, privilégie la représentation de la geste de Krishna

Kapila: Rishi (l'un des Sages de l'antiquité indienne; les rishi étaient doués d'une profonde intuition supérieure), fils de Devabhûti, à qui il aurait expliqué la philosophie du Sâmkhya. Il est parfois considéré comme un avatar mineur de Vishnu et parfois identifié à Agni

Karma : littéralement "acte". Selon les hindous (et également les bouddhistes), tout acte génère une conséquence, bénéfique ou non. Le résultat de l'acte peut se faire attendre et ne se manifester qu'au cours d'une vie ultérieure. La réincarnation est donc consubstantielle à la notion du karma. Bien entendu, il n'y a de karma que pour des actes signifiants, et l'on peut penser que la conscience de l'acte est un facteur qui majore l'effet du karma.

Kârtikeya : Frère de Ganesh, Kârtikeya est également appelé Skanda, ou plus familièrement Murugan, dans le sud de l'Inde, où il est très vénéré. C'est le dieu de la guerre et on le représente souvent accompagné de son paon. Dans certains cas, il a six têtes et on le nomme donc shanmukha (shan = six, mukha= tête)

Keyura : bracelet

Kîrtimukha : "Visage de Gloire", motif décoratif sur les tours des temples, représentant un visage humain à l'intérieur d'une arche en fer à cheval ou en forme de feuille de pippal

Kosha : littéralement " fourreau ". L'anatomie subtile du yoga définit cinq kosha constituant le corps humain :

 Annamaya kosha : le corps concret (de chair), de matière
 Pranamaya kosha : le corps du souffle ou encore corps d'énergie, de vibration
 Manomaya kosha : le corps mental, c'est à dire les pensées, le raisonnement, les processus du mental ordinaire
 Vighnânamaya kosha : le corps de la Conscience, du mental, supérieur, les visions, les intuitions
 Anandamayakosha : le corps de Félicité, la félicité suprême.

Krishnâ : huitième incarnation (Avatâra, litt. "descente") majeure de Vishnu qui assuma une existence humaine pour débarrasser la ville de Mathura d'un tyran. Krishna représente, pour les hindous, le modèle de l'amour divin sous une forme humaine; il est pour cette raison, très vénéré. Son culte est donc centré sur la bhakti, c'est à dire la dévotion et l'amour illimité envers la divinité bienveillante. L'union mystique avec Krishna est figurée dans la légende de ses amours avec les gopi (vachères) de son village natal Vrindaban. Dans l'épopée du Mahâbhârata, Krishna est le conducteur du char d'Arjuna dans la grande bataille de Kurukshetra. C'est alors qu'il lui enseigne les bases du yoga de l'action (karma yoga); l'épisode est rapporté dans la Bhagavad Gîtâ ("Chant du Bienheureux Seigneur")

Kshatriya : guerriers, détenteurs du pouvoir temporel. Ils constituent la deuxième grande caste (varna) hindoue après celle des brahmanes. Au fil de l'histoire, Brahmanes et Kshatriya se livrèrent à des luttes pour la prééminence dans l'organisation sociale

Kubera : le dieu Kubera (ou Kuvera) est le Roi des mondes souterrains, et plus spécialement des richesses et trésors cachés. En tant que l'un des huit Dikpâla, il est le régent du nord. On le représente comme un petit homme trapu, assis sur son trésor, ou bien encore en amazone sur son cheval

Kudû: mot tamoul désignant un motif décoratif en forme d'arche en "fer cheval" ou en arc outrepassé, affectant parfois la forme d'une feuille d'arbre pippal

Kumârî: la déesse Kumârî ("La Jeune Fille"), autre nom de Pârvatî au Népal, est particulièrement vénérée dans la région de Kathmandu. Elle est représentée par une jeune fille choisie dès son plus jeune âge, puis remplacée lorsqu'elle devient nubile. Durant la période où elle incarne la déesse, elle est sévèrement cloîtrée, sauf lors de rares fêtes

Kundalini:

Kâsha ou Kusha : variété d'herbe (Saccharum spontaneum) servant de siège à certaines divinités, en particulier Shiva




Pour retourner à la page d'accueil (home page), cliquer sur le bouton ci-dessous